Vos déchets agricoles sont tous valorisables

Considérés comme des déchets dangereux, les Produits Phytopharmaceutiques Non Utilisables (PPNU) et les Emballages Vides de Produits Phytopharmaceutiques (EVPP) présentent des risques pour la santé humaine et le milieu naturel. Il est strictement interdit de les abandonner, de les brûler à l’air libre ou encore de les enfouir en bout de champ, il en va de même pour les emballages en papier ou en carton. Ils sont également exclus du réseau de collecte des ordures ménagères. C’est pourquoi, pour répondre aux exigences réglementaires d’élimination de ces déchets, des collectes spécifiques sont organisées par les distributeurs.

Si les collectes de PPNU et d’EVPP sont connues du monde agricole, il n’en va pas de même de l’ensemble des filières de recyclage des déchets auxquelles les agriculteurs peuvent participer.
En effet les déchets suivants peuvent également être récupérés par les distributeurs:

  • les Emballages Vides de Produits d’Hygiène pour l’Elevage Laitier (EVPHEL) issus de l’utilisation des produits de nettoyage et de désinfection du matériel de traite et des produits d’hygiène de la mamelle : bidon de 10, 20 ou 60 litres en polyéthylène haute densité (PEHD),
  • les Films Agricoles Usagés (FAU) utilisés à des fins de protection des cultures ou d’alimentation du bétail et fabriqués à base de polyéthylène,
  • les ficelles et filets balles rondes (FIFU) utilisés pour le conditionnement des fourrages, les ficelles de palissage de la vigne et les ficelles utilisées en horticulture (sauf crochets et agrafes),
  • les filets paragrêles (FILPRAU) composés de polyéthylène basse densité qui ont une durée de vie d’environ 10 ans sont également collectés.

Les consignes de préparation sont présentées ci-dessous.

Plusieurs fois par an, les distributeurs mettent à disposition de nombreux sites afin de collecter les déchets. Pour connaître les dates, les sites et les types de collecte prenez contact avec vos distributeurs où consultez le site internet d’ADIVALOR.

Seuls les emballages vides de produits phytosanitaires, de fertilisants et d’oligo-éléments issus des sociétés contributrices, seront acceptés. Ces emballages sont reconnaissables au pictogramme ADIVALOR (cf logo ci-contre).
Pour les PPNU, ceux avec le pictogramme ADIVALOR seront repris gratuitement (prise en charge par le fabricant et votre distributeur), quant aux autres, ils seront facturés à raison de 4 €HT/kg de PPNU sans pictogramme avec un minimum de facturation de 10 €HT.

Depuis 2016, les Equipements de Protection Individuel Usagés (EPIU) peuvent également être collectés en même temps que les PPNU.

Chez le distributeur, une personne habilitée accueille les déposants et procède à une vérification stricte des déchets. Elle accepte les déchets conformes et remet au déposant une « attestation de remise » prouvant la bonne élimination de ces déchets. Les déchets non conformes seront refusés.
Les consignes de tri et de préparation afin de recycler les déchets (notamment EV et PPNU) sont rappelées ci-dessous.

ADIVALOR a collecté en 2016 plus de 74 000 tonnes de déchets et 92% de ceux-ci sont recyclés pour devenir du matériel réutilisable en agriculture ou sur l’espace public. Certaines filières présentent cependant des taux de collecte assez bas et il est important de faire progresser ceux-ci en apportant ses déchets aux points de collecte mis à disposition.

Une plateforme communautaire www.agriculture-recyclage.com et une application mobile « Moi je recycle » ont été récemment lancées. Ce sont des outils qui permettent de suivre l’actualité quotidienne du recyclage agricole, qui facilitent les partages et permettent les retours d’expérience.

 

Contact: Margotte Duthilleul, Chambre d’agriculture de l’Aisne