Epidémio-surveillance – Seuils de nuisibilités des bioagresseurs en grandes cultures

L’observation des cultures est une étape essentielle à toute prise de décision pour la protection des cultures. Savoir reconnaitre les bio-agresseurs et les maladies et déterminer le risque qu’ils représentent pour la culture à un moment donné est indispensable pour connaitre la nécessité d’intervention et raisonner un traitement s’il s’avère nécessaire.

Les seuils de nuisibilité des ravageurs et des maladies sont des indicateurs au delà desquels la plante ne peut plus supporter les conséquences de leur présence. Des seuils de nuisibilités régionaux ont été définis à partir de nombreuses expérimentations et d’un historique connu. Avec la mise en place de mesures prophylactiques et la prise en compte des régulations naturelles des bioagresseurs et maladies, les seuils de nuisibilités sont essentiels dans l’analyse du risque phytosanitaire.

Ces seuils sont utilisés dans les observations du Bulletin de Santé du Végétal (BSV), outil qui permet de connaitre l’état sanitaire des cultures et des plantes en zone non agricole et ainsi de raisonner ses interventions phytosanitaires. Très précis, ils tiennent compte du stade et de l’état de la culture et même su type de sol pour certains bioagresseurs comme les méligèthes sur colza.

Deux recueils des seuils de nuisibilités des bioagresseurs en grandes culture et pommes de terre ont été publiés en 2015 en Picardie et Nord-Pas-de-Calais. Ils permettent à tous, agriculteurs, conseillers agricoles, enseignants, de retrouver pour chaque cultures les seuils de nuisibilité des maladies et ravageurs correspondants. Ils sont à votre disposition sur simple demande auprès de Jean-Pierre Pardoux et Samuel Bueche.

Auteure: Mylène Striebel, Chambre Régionale d’Agriculture Nord-Pas-de Calais-Picardie
Contact: Jean-Pierre Pardoux, Chambre d’Agriculture de la Somme et Samuel Bueche Chambre d’Agriculture Nord-Pas-de-Calais