Fleurissement durable et réduction des produits phytosanitaires en espaces verts – 17 sept 2015

logo_ecophyto_znaComment se passer des produits phytosanitaires ? De nombreuses alternatives existent déjà !

Rendez-vous le jeudi 17 septembre 2015 à l’Hôtel de Ville de Crépy-en-Valois où la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles (FREDON) de Picardie organise une journée « écophyto ». L’objectif de cette journée est de sensibiliser les collectivités territoriales et les habitants à l’impact des produits phytosanitaires sur la santé et l’environnement et de présenter les solutions alternatives à disposition, notamment en matière de désherbage.

Quelques données permettent d’objectiver la situation : 90% des pesticides épandus le sont essentiellement pour des usages agricoles. Et les 10 % restant ? Les voiries, les espaces publics (verts ou non), les particuliers. Organisme de référence, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) a montré récemment qu’il existait de fortes présomptions entre l’apparition de certains cancers et/ou la maladie de Parkinson et l’usage des pesticides à titre professionnel. Par ailleurs, on constate qu’en agglomération, les surfaces recevant des produits phytosanitaires sont le plus souvent imperméables (bitume, pavés….), et qu’elles sont une source non négligeables de pollution des eaux superficielles (cours d’eau) et souterraines (nappes).

En matière d’utilisation des produits phytosanitaires, un changement d’attitude s’impose donc afin de préserver l’environnement et la santé de tous (employés communaux et riverains). C’est l’objectif de cette journée technique, renouvelée chaque année depuis 3 ans avec le soutien technique et financier de la Direction régionale de l’Alimentation, de l’agriculture de la forêt (DRAAF), de l’Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA), du Conseil Régional de Picardie, des Agences de l’Eau Seine Normandie et Artois Picardie, de la Chambre Régionale d’Agriculture de Picardie, et – pour l’édition 2015 – de la ville de Crépy-en-Valois.

Le rendez-vous technique en quelques chiffres:

  • Près de 20 exposants spécialisés viendront partager leur expérience.
  • Près de 100 visiteurs sont déjà venus chercher des idées et trouver des solutions à mettre en place dans leur commune.
  • Plus de 70 collectivités engagées dans la charte d’entretien des espaces publics pour la préservation de la ressource en eau pilotée par le Conseil Régional et les agences de l’Eau Artois-Picardie et Seine-Normandie dont Crépy-en-Valois. Les collectivités n’ont effectivement pas attendu la mise en oeuvre des dispositions des lois Labbé, Avenir pour l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt et de la toute nouvelle loi sur la transition énergétique qui prévoient l’interdiction de l’usage des pesticides en collectivité au 1er janvier 2017.

Crépy-en-Valois, ville à taille humaine de 15 000 habitants, a signé, au mois de mars 2015, la charte d’entretien des espaces publics « zéro phyto », niveau 5. Cela signifie que la commune s’engage à ne plus utiliser de produits phytosanitaires sur tous ses espaces publics (voiries, espaces verts, terrains de sport, cimetières…). Ceci est le résultat d’une politique amorcée il y a dix ans. En 2005, 450 litres d’herbicides étaient ainsi répandus. En 2013, un atlas de la biodiversité communale (ABC), réalisé sur plusieurs sites de la ville, a pu montrer que la nature reprend aujourd’hui ses droits. Ainsi, des orchidées fleurissent désormais sur les abords des voiries de la ville.

Renseignements: Juliette Léauté, FREDON de Picardie, 03 22 33 67 16