L’art de jardiner sans produits phytosanitaires

La réduction de l’utilisation des pesticides est une nécessité au regard de leurs effets sur la santé humaine, et également sur l’environnement, l’eau, la biodiversité et les services écosystémiques qui en dépendent.

La loi sur la transition énergétique pour la croissance verte prévoit que l’État, les collectivités territoriales et leurs groupements, ainsi que les établissements publics ne peuvent utiliser ou faire utiliser des produits phytopharmaceutiques pour l’entretien des espaces verts, des forêts, des voiries ou des promenades accessibles ou ouverts au public depuis le 1er janvier 2017, en dehors des exceptions prévues par la loi.

Les particuliers sont également concernés par cette loi:

  • Depuis le 1er janvier 2017, la vente en libre-service des pesticides chimiques n’est plus autorisée. Ces produits sont délivrés après un conseil personnalisé donné par un vendeur certifié.
  • Au 1er janvier 2019, la vente et l’usage des pesticides chimiques seront interdits aux particuliers. En cas de danger sanitaire, les traitements contre les organismes nuisibles pourront être autorisés par arrêté ministériel ou préfectoral.

En Hauts-de-France, des actions d’information et de sensibilisation du grand public et du réseau des jardiniers amateurs sont prévues telles que l’animation «Jardin au naturel–0 phyto c’est pas trop tôt!» organisée par l’association Nord Nature Chico Mendès le samedi 29 septembre de 10h à 12h à la ferme du Héron à Villeneuve d’Ascq.

Cette animation vise à informer le grand public sur la législation relative à l’usage des produits phytosanitaires et à les sensibiliser aux dangers de ces produits en termes de santé et d’environnement. Différents ateliers permettront d’aborder les questions du Pourquoi et Comment se passer de ces produits. Les participants pourront y explorer des idées, astuces et aménagements replaçant la biodiversité au cœur des jardins et permettant de jardiner de manière naturelle.
Cette animation évoquera également le sujet des «mauvaises herbes» ou adventices en évoquant leur rôle au sein même de la biodiversité et de l’équilibre du jardin.

Plus d’informations sur le site Jardins au naturel

Renseignements au 03.20.12.85.00 ou par mail

Cette animation est financée par le programme Ecophyto et la commune de Villeneuve d’Ascq