Retour sur la journée de démonstration de désherbage mécanique

Le 24 mai dernier, le réseau DEPHY et la Chambre d’agriculture de la Somme organisaient une journée de démonstration de désherbage mécanique sur cultures de printemps (betteraves, maïs, pommes de terre, lin) à Miannay sur le plateau du Vimeu.
Malgré une météo mitigée en début de matinée, les bineuses, les herses étrilles et la houe rotative ont pu travailler en bonnes conditions.
Les concessionnaires locaux de matériel agricole étaient pour la plupart présents avec leurs constructeurs affiliés. Un constructeur du Lot et Garonne avait tenu à faire le déplacement avec 2 matériels.

Une dizaine de machines a pu ainsi évoluer et chaque constructeur a mis en avant les caractéristiques et les atouts de son matériel.
Sur ce même site, dans l’espace partenaires, les organismes économiques présentaient les actions mises en place à leur niveau pour réduire l’utilisation des produits phytosanitaires (outils d’aide à la décision, pulvérisation localisée, etc …)
Les organismes techniques et de conseil faisaient état de leurs travaux sur cette thématique.
Les Ingénieurs du réseau Régional DEPHY mettaient en avant les méthodes alternatives expérimentées par les agriculteurs de leurs groupes.

Cette journée, initiée pour les agriculteurs du Groupe DEPHY Polyculture Elevage de la Somme, et soutenue par la Chambre d’agriculture, a connu un franc succès. De nombreux partenaires locaux ont souhaité s’associer à cet événement et ont contribué à la réussite de cette journée.

Plus de 300 agriculteurs et acteurs du monde agricole, essentiellement de l’ouest de la Somme, ont participé à cette journée de démonstration et d’échanges. Ils ont pu constater l’évolution rapide du matériel de désherbage mécanique, vérifier l’efficacité de ces outils tout en n’occultant pas les limites du désherbage mécanique (climat après intervention, organisation du travail).
L’objectif de cette journée n’était pas de fournir des recettes en la matière, ni d’établir un palmarès des meilleurs matériels mais de sensibiliser les agriculteurs et partenaires à ces méthodes alternatives pour réduire l’utilisation des produits phytosanitaires (et en l’occurrence les herbicides) et répondre ainsi aux attentes sociétales.
Ce fut aussi une journée d’échanges sur les nouvelles techniques et sur les moyens à mettre en œuvre pour assurer leurs développements sur le terrain.

Témoignage de Didier Renaut, agriculteur à Valines et membre du Groupe DEPHY Polycultures Elevage

Cette journée, initiée par les agriculteurs de notre groupe DEPHY a répondu à nos attentes. Nous avons voulu sensibiliser les agriculteurs de notre région aux méthodes alternatives à l’utilisation des produits phytosanitaires. La démonstration de désherbage mécanique a servi de support à notre journée et a suscité beaucoup d’intérêt de la part des agriculteurs. Nous avons souhaité dès le départ associer nos partenaires locaux à cette démarche. Ils ont répondu présents et ce fut la clé de la réussite de cette journée.
Cette journée n’est pas une fin en soi. Nous avons amorcé une démarche collective au niveau de notre région. Reste maintenant à concrétiser. Prenons l’exemple du matériel de désherbage mécanique, souvent trop onéreux pour un achat individuel, nous avons à intégrer et à impliquer dans nos projets les CUMA, les entreprises de travaux agricoles.

Témoignage de Guillaume Hémeryck, agriculteur à Arrest

Cette journée m’a permis de découvrir une palette de matériels et de les voir en action. Mais l’outil n’est pas « le tout », il faut raisonner bien en amont son itinéraire technique pour intégrer le désherbage mécanique. Ces techniques ouvrent des perspectives intéressantes, couplées avec les innovations en matière de guidage.
Il est nécessaire à mon avis de disposer d’une gamme de matériels diversifiée pour saisir les opportunités d’intervention.

Contact:
Christian Lesenne – Chambre d’Agriculture de la Somme