Nouvelles règles d’utilisation pour le prosulfocarbe

Dans le cadre d’une demande de renouvellement des autorisations de mise sur le marché des produits à base de prosulfocarbe, l’Anses a modifié les conditions d’utilisations des spécialités commerciales contenant du prosulfocarbe en date du 21 septembre 2017. Ces mesures font suite à des problèmes de résidus de prosulfocarbe détectés sur des cultures non cibles. Sont concernés les spécialités DEFI, DAIKO, MINARIX, SPOW, DATAMAR, ARCADE.

Depuis le 21 septembre, l’utilisation de moyen de réduction de la dérive est obligatoire lors de l’application des produits contenant du prosulfocarbe en utilisant un des dispositifs figurant sur la liste officielle :

  • les buses à injection d’air, utilisées aux pressions spécifiées dans la liste;
  • les appareils à rampes équipées d’assistance d’air homologués en respectant les conditions d’utilisation spécifiées dans la liste : le système TWIN (HARDI-EVRARD), le système BOOMAIR (VERMANDE) et le système de rampe à jet porté du constructeur S21.

D’autres règles sont spécifiques à chaque spécialité contenant du prosulfocarbe et s’ajoute à l’obligation de réduction de la dérive :

  •  DAIKO et DATAMAR : la dose d’homologation sur céréales d’hiver passe à 3 l/ha ce qui permet d’augmenter son efficacité au sein d’associations classiques. Le dispositif végétalisé permanent (DVP) associé à ces produits passe de 20 à 5 m en bordure des points d’eau pour les applications d’automne et d’hiver sur céréales;
  • DEFI, MINARIX et SPOW : un dispositif végétalisé permanent de 5 m apparaît en bordure des points d’eau pour les applications d’hiver sur céréales;
  •  ROXY 800 EC / FIDOX 800 EC, les usages sur céréales à paille ne sont pas modifiés. Concernant leur DVP, aucun n’est présent, une instruction est toutefois en cours.