Zoom sur le réseau dephy « grandes cultures » du Nord-Pas de Calais

Animé par la chambre d’agriculture du Nord-Pas de Calais, le réseau DEPHY a été mis en place en 2011. Il est actuellement composé de 14 exploitations volontaires dont un lycée agro-environnemental et 3 exploitants en conversion vers l’agriculture biologique. Le groupe est orienté grandes cultures avec des céréales, des pommes de terre, des betteraves et des pois de conserve. L’objectif premier du réseau est d’accompagner le producteur dans la démarche de réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques tout en restant techniquement et économiquement compétitif.

007

Même si le groupe a des pratiques qui peuvent être très différentes, un point important les fédère : toutes les exploitations sont situées dans des communes à enjeu eau. De plus, pour les pommes de terre et pois de conserve, l’agriculteur doit répondre au cahier des charges des industries agro-alimentaires. L’utilisation de produits phytopharmaceutiques pour ces productions ne s’appuie pas que sur des seuils de nuisibilité vis-à-vis de la culture mais sur les normes de l’industrie (zéro insectes, zéro maladie, zéro adventice). Les agriculteurs du réseau sont conscients des enjeux liés à la problématique de la réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques. La force du réseau doit permettre de réfléchir avec les industriels à la question: comment maintenir de telles productions en répondant aux enjeux du plan Ecophyto?

Suite au réengagement du réseau, le groupe a décidé de travailler sur une thématique commune : la gestion des adventices. Des travaux ont déjà été mis en place sur ce sujet : désherbage mécanique, formation adventices.
D’autres sujets sont également abordés tels que la vie du sol et le travail du sol.

Contact: Samuel Allexandre, Ingénieur réseau, Service agroécologie, Chambre d’agriculture du Nord Pas de Calais
Crédits photos: S.Allexandre/CA NPdC