Présentation

Transition agroécologique

Ecophyto, un plan pour réduire l’usage des produits phytosanitaires

Le plan Ecophyto a été initié en 2008, à la suite du Grenelle de l’environnement, dans le but de réduire l’usage des produits phytosanitaires. Il était piloté par le Ministère en charge de l’agriculture auquel s’est joint le Ministère en charge de l’écologie  à partir de 2016.

ECOPHYTO II+

Le 7 janvier 2020 a eu lieu le comité d’orientation stratégique et de suivi (COS) du plan national de réduction des produits phytopharmaceutiques, Écophyto II+ visant à réduire la dépendance aux produits phytosanitaires et à accroître la protection des populations. Le Gouvernement y a demandé le renforcement de la transparence des données et la mobilisation de l’expertise scientifique.

En région Hauts-de-France

Le plan se base sur plusieurs grandes actions historiques reprises dans la version 2

  • Développer et diffuser auprès des agriculteurs des méthodes de production agricole économes en produits phytosanitaires notamment à travers les réseaux de fermes DEPHY en région Hauts-de-France.
  • Accompagner la transition vers l’absence de recours aux produits phytosanitaires dans les jardins, les espaces végétalisés et les infrastructures (JEVI)
  • Mobiliser la recherche pour la mise au point de systèmes économes en produits phytosanitaires et de méthodes alternatives en partie à travers les réseaux d’expérimentation DEPHY EXPE. Ces réseaux sont au nombre de cinq en Hauts-de-France:
    > System Eco Puissance 4 (INRA/Agro-Transfert Ressources et Territoires) et Rés0Pest (INRA) à Estrées-Mons
    Sca0pest (LaSalle) à Beauvais
    PhytoSol (Terres Innovia)
    > le projet EXPE du Nord-Pas de Calais (Chambre d’Agriculture du Nord-Pas-de-Calais)
  • Former toutes les personnes en contact professionnel avec les produits phytosanitaires (protection intégrée, Certiphyto…)
  • Informer en temps réel les agriculteurs et les utilisateurs en zones non agricoles des maladies et parasites des végétaux (surveillances biologique du territoire, BSV)
  • Organiser le travail et communiquer sur les différents volets du Plan

Nouveautés

Trois nouvelles actions phare

  • Soutenir l’expérimentation, le biocontrôle et le renouvellement de l’agroéquipement
  • Accompagner 30 000 agriculteurs vers l’agro-écologie
  • Mettre en place un dispositif législatif, l’expérimentation de certificats d’économies de produits phytosanitaires.

Le plan Ecophyto est animé en région par la DRAAF (Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt) Hauts-de-France, la Chambre régionale d’agriculture Hauts-de-France et la Chambre d’agriculture Nord Pas-de-Calais, avec la participation de l’ensemble des acteurs régionaux. Ceux-ci se réunissent au sein d’une commission Agro-écologie régionale (CAE) pour suivre l’avancée des actions et piloter le plan en région.

Action pilotée par le ministère chargé de l’agriculture et le ministère de l’écologie, avec l’appui financier de l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques, par les crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses attribués au financement du plan Ecophyto