Rencontre autour de la puissance des processus de régulation biologique

La Chambre d’agriculture de l’Oise vous propose une journée sur le thème de la valorisation de la puissance des processus de régulation biologique au service de la production durable et du territoire, le mardi 11 avril de 9 à 16 heures à la salle des fêtes de Grandlup-et-Fay (02).

Saviez-vous que l’ensemble des araignées du monde consomment plus de viande que toute l’humanité(1) ? Sans compter le travail de régulation des micro-hyménoptères, des mouches tachinaires, des fourmis, et autres auxiliaires sur les populations de pucerons, de larves de charançons et de méligèthes, de chenilles et autres ravageurs potentiels.

L’action des emblématiques coccinelles fait presque figure de curiosité.

On comprend alors comment des agriculteurs arrivent à cultiver du colza sans insecticide ET sans perte de rendement depuis 15 ans.

Mais pour arriver à ce résultat, quelques années de transition vers des systèmes de culture en protection intégrée sont nécessaires. Il faut également savoir identifier, mesurer, et favoriser l’action de ce bestiaire.

A force d’observations, et de prise de recul, Hubert Compère adhérent du groupe DEPHY-Herbicides a réussi à reconquérir et à favoriser les processus de régulation naturels à l’œuvre dans ses parcelles (biologie des sols) et au dessus (auxiliaires, biodiversité).

Non seulement il en tire le plus grand bénéfice pour ses productions agricole, mais aussi pour les ressources cynégétiques de son territoire et cela en réduisant fortement l’impact sur la qualité de l’eau.

Si cette approche agronomique d’avenir vous intéresse, sans savoir comment vous lancer, Hubert Compère vous propose de partager son expérience et ses méthodes. Raphael Rouzes, agro-éco-enthomologiste indépendant qui a suivi plusieurs expérimentations dans les champs de Hubert Compère, viendra en appui scientifique.

Cette rencontre qui alternera apports scientifiques, échanges d’expériences, et travaux pratiques en salle et en plaine en fonction de la météo, aura lieu Mardi 11 avril de 9h00 à 16h00 à la salle des fêtes de Grandlup-et-Fay (02). Un accueil café à partir de 8h30 heures et un buffet à midi sur place (env. 12€) faciliteront les échanges.

Réservation obligatoire par mail avant le 5 avril auprès de François Dumoulin.

(1) 400 à 800 millions de tonnes de proies contre 400 millions de tonnes de viande pour l’humanité (M. Nyffler-K.Birkhofer, 2017)

François Dumoulin, ingénieur réseau DEPHY, Chambre d’agriculture de l’Oise