Des initiatives en faveur de l’agro-écologie portées par les collectivités territoriales

La réduction des intrants, la permaculture, l’agriculture biologique, l’agriculture de conservation sont autant d’approches possibles en faveur de l’agro-écologie. Ces approches sont très souvent à l’initiative de groupes d’agriculteurs mais elles peuvent aussi être impulsées par des collectivités territoriales comme en atteste l’expérience de la ville de Grande-Synthe, dans le Nord.

Pour la seconde année consécutive, la ville de Grande-Synthe lance un appel à candidatures pour l’installation de deux nouveaux maraîchers biologiques sur sa commune. Cet appel à candidature se réalise dans le cadre du projet de « fermes urbaines multi-services » de la capitale de la biodiversité. Ce projet s’inscrit dans la démarche de transition vers le développement durable de la ville qui a pour ambition de développer un système alimentaire local et bio.
En 2018, l’appel à candidatures a permis à trois jeunes agriculteurs de s’installer. Ils exploitent les 9 hectares de terres agricoles acquis par la ville de Grande-Synthe en vue de produire des cultures bio qui alimenteront les cantines scolaires de la ville (circuit-court).
Le nouvel appel à candidatures est réalisé dans le même état d’esprit : 5 nouveaux hectares destinés à une agriculture biologique pour alimenter notamment la polyclinique.

Toutes les informations relatives à cet appel à candidature sont disponibles sur le site de la ville de Grande-Synthe.

A noter notamment, une visite collective du terrain préalable au dépôt des candidatures est programmée le 14 mars après-midi.
Date limite de dépôt des dossiers : Vendredi 19 avril 2019, 12h.